Comme chaque année, le Codir du TUC Triathlon a organisé en 2016 une sortie club, visant à réunir sur un weekend le plus de participants possible, ainsi que leur famille, dans un environnement propice à l'épanouissement des petits et des grands, des compétiteurs invétérés mais aussi des triathlètes beaucoup plus occasionnels ou encore des supporters.

En 2015, le club avait frappé un grand coup au Salagou fin Juin. Cette année ce sont les routes des Pyrénées Orientales qui ont été colorées de jaune, avec une ambiance digne du Tour de France dans les quelques cols disséminés sur le parcours par des organisateurs qui se rapprochent chaque année de la perfection.

Pour certains de nos licenciés, l'Altriman aux Angles est devenu depuis quelques années un rendez-vous incontournable, comme Etienne, Fernando ou Lolo. 2016 a été l'année de nombreuses premières, avec plus de 30 dossards sur la distance Half Ironman notamment, une dizaine sur la distance M et 2 sur la distance S. Deux guerriers ont confirmé qu'ils savaient aller au bout d'eux mêmes pour terminer l'Altriman (3,9k/200k 5000d+/42k) : Lolo et Fernando. Deux guerriers ont prouvé qu'ils pouvaient sortir de l'eau tout sourires : Jean-Jacques le Fish et Jéjé le Dragster.

Au-delà de la performance sportive remarquable de tous, c'est l'ambiance exceptionnelle de ce club qui a une nouvelle fois été mise en valeur. On retiendra pêle-mêle le réveil à 4h des Altrimen et leurs supporters, l'eau à 19°C et les coups de coudes du départ, les supporters en furie en haut des cols, les batteries à plat en CAP, les traces de bronzage, les supporters en petite tenue (ne faites pas ça au bord des routes)...

La saison est loin d'être finie, mais le club se tourne déjà vers 2016-2017, avec un nombre de licenciés en croissance constante, et une seule envie : revivre au plus vite les émotions d'une sortie TUC !

Fraîchement auréolé de son titre de Finisher de l'Ironman de Nice début Juin, John est allé profiter de son excellent état de forme pour tester le swimrun avec un ami. Encore un objectif atteint pour John qui réalise une grosse saison 2016, avec une progression en flèche depuis 2-3 ans.

John tout fier de son bronzage made in Guadeloupe

Effet de mode ou événements qui perdureront, je ne sais pas mais le Swimrun a la cote et les manifestations sportives se multiplient en France. Avec quelques Tuc, nous étions ce weekend au départ de la 1ere édition du Swimrun  Côte Vermeille en pays catalan. Pour ma part, j'étais inscrit avec un ami du triathlon catalan. L'idée de participer à quelque chose de nouveau, avec en toile de fond la Méditerranée et les Albères, et surtout, en duo nous a séduits. 3 semaines après l'ironman de Nice, pas de prépa spécifique, juste l'envie de se faire plaisir. De kiffer! Nous avons juste tester le matos avec Yvonnic, Bastien et Tom à la Ramée : une tri, un pull fixé à la jambe, des plaquettes et des chaussures pour courir et...nager! 4 formats étaient au choix. Nous avons opté pour la moyenne : 4km de nage en mer et un peu plus de 22km de trail (700D+) en 10 sections pour chaque discipline. Le départ est donné samedi matin à 8h30 depuis l'anse de Paulilles. L'eau est à 19°C et la combi n'est pas obligatoire, ce sera donc tri! Nous voilà 100 équipes (épreuve complète) dans la Grande Bleue. Rapidement je lève la tête et il y a un bon paquet de concurrents devant : y a du nageur! Les premières sections de trail nous amènent au Cap Bear et nous courons à flanc de colline, suspendus au dessus de l'eau : c'est magnifique ! La peur d'avoir froid s'efface rapidement. Le rythme est assez soutenu, poussé par mon acolyte. Dans l'eau, la mer s'est formée et ça peut être déroutant pour les non-initiés mais on fait le job. C'est que du plaisir, ça ne rajoute que du dénivelé aux portions nagées :) Nous traversons Port-Vendres, montons au fort Saint-Elme, baignons devant le château de Collioure, courons dans le sable à Argeles. Le soleil est présent, le vent est appréciable. Le fait d'être permet de bien se motiver. Et... Nous avons kiffé :) Arrivés après 4h36, classés dans le premier quart du tableau. Une chouette expérience à renouveler. Une belle idée de proposer cette épreuve au TdT ;) et rdv l'année prochaine sur la Côte Catalane pour une étape du TUC tour? :) 

« Super orga »,  « des supporters TUC partout », « des bénévoles dévoués », « balisage sécurisé », « eau chaude et limpide », « sacré chantier à vélo mais sublime Soulor-Aubisque », « un peu casse gueule dans la partie humide sous le tunnel sans lumières mais ça fait le charme du bordel on dira », « ravitaillement permettant d’avoir beaucoup d’énergie DEDANS, surtout le ravito final, AU DESSUS», « pas de neige L mais la marseillaise J » ....

Voici ce que Jéromine (un poil humide le S de la veille), Pierre G, Seb B&F et autres retiendront de cet évènement national, installé depuis cette année dans nos Pyrénées.

Le soleil s’est imposé au fur et à mesure de la course, apportant avec lui son lot de surprises, de magie et d’émotions.

Enorme coup de chapeau à tous, finishers ou non de cette épopée, que ce soit à une extraordinaire 2è place pour Seb TUChéros Fraysse, qui a su gérer comme un grand pro le parcours vélo et finir comme une bombe, ou Adri, qui est allé au bout malgré 358 crampes.

Vice-champion de France, c’est une énorme fierté pour le petit poucet que nous sommes, et cerise sur le gâteau, c’est également la place de notre ex-TUCiste Manon Genet, qui croise le fer avec nous la semaine. De beaux exemples sur lesquels s’inspirer (« il est là le travail !! »), à défaut d’avoir forcément les qualités pour les égaler. Mais l’important, et cette année olympique, c’est bel et bien de participer, et continuer de se faire plaisir, que l’on soit débutant ou vice-champion de France !

                Seb "the fish" sur la boite des France !!

**Article XXL pour une épreuve XXL :-) **

Le 5 juin dernier se tenait le plus gros événement français de notre discipline : l'Ironman de Nice. Le TUC compte parmi ses rangs des héros du triple efforts ; certains ont passé la ligne pour la première fois, d'autres ont récidivé.

Un grand bravo à Jean, Franck, John, Fabrice, notre amie Marion de Tri 12 (qui a dominé sa catégorie !! Et sur laquelle vous trouverez des articles partout chez votre marchand de journaux). Une grande pensée pour Christophe qui n'a pas pu être de la fête pour blessure.

Votre courage et votre ténacité est un exemple pour tout le club. Jean Sallerin et Franck Ferreira nous décrivent leur aventure... frissons garantis :

JEAN:

L'ironman de Nice a commencé pour moi le 01 mai 2015 au triathlon de Sarramon .Je discutais avec Fabrice Savy qui rentre a Toulouse en vélo car il est inscrit a NiceC'est une grosse surprise pour moi car nous sommes a peu pres du mëme niveau et pour moi , faire un ironman etait absolument impossible , j'avais terminé les deux half que j'avais dejà fait auparavant dans un etat d'epuissement total...

Je surveille les résultats de Nice et en Juin 2015 Fabrice devient un "ironman" . L'envie d'en faire un commence a monter d'autant plus que la date a ete avancé du fait de l'euro et permet d'eviter les grosses chaleurs. Puis John ecris sur le forum pour dire qu'il s'est inscrit et qu'il souhaiterais qu'il y en ait d'autre. Alors , je m'inscris...

Sous-catégories

Tous les entraînements relatifs au TUC Triathlon.

Tous les informations relatives aux stages (Triathlon, Trail, ski de fond, vélo montagne, VTT, etc...) organisées au seins du TUC Triathlon.